SOLUSTEO
Solustéo, le blog participatif de l'ostéopathie

Présidentielle 2017 : le programme santé des candidats

20 mars 2017 | 0 commentaire | Solustéo
présidentielle_2017_programme_santé
Partager l'articleShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn

A l’aube de l’élection Présidentielle 2017, 5 des candidats se sont affrontés ce Lundi 20 Mars 2017 sur TF1. Afin d’apporter des précisions, voire même de vous éclairer clairement à ce sujet, Solustéo se propose de décortiquer les programmes santé de ces 5 candidats à la Présidentielle 2017…

 

PRESIDENTIELLE 2017 : LE PROGRAMME SANTÉ DE FRANÇOIS FILLON

Pour François Fillon, le système de santé français est au bord de la faillite. Il veut donc mettre fin au trou de la Sécurité Sociale en économisant 20 milliards d’€. Pour se faire, l’Assurance Maladie ne devrait rembourser que les affections graves et de longues durées (ALD), tandis que le reste serait remboursé par intermédiaire des complémentaires santé ou assurances privées. L’esprit de la Sécurité Sociale s’en trouverait modifié et les complémentaires auraient alors le vent en poupe, mais les moins favorisés pourraient bénéficier d’un régime spécial de couverture accrue.

François Fillon, veut mettre le médecin généraliste au centre du parcours de soin en leur garantissant une meilleure rémunération à la hauteur de leur engagement. Il veut inciter les professions médicales à l’installation dans les zones de déserts médicaux, également. Par ailleurs, afin de réaliser ceci, il vise à simplifier les tâches administratives des médecins. Et notamment grâce à l’abrogation du tiers payant.

De plus, et en contrepartie d’une meilleure rémunération, le personnel hospitalier devrait travailler 39 heures au lieu des 35 actuelles.

Cependant, dans le but de pousser à la prise en charge ambulatoire, le candidat veut supprimer des lits et développer les hôtels hospitaliers, l’hospitalisation à domicile ainsi que les maisons médicales. Sur son site, il dit souhaiter « améliorer l’offre de soins sur tout le territoire ».

Lui aussi, vise à supprimer l’Aide Médicale d’Etat.

Cependant, la santé doit devenir un fleuron français avec notamment la création d’un label « Hôpital France » (permettant l’accueil de patients et de stagiaires étrangers). De même, il veut relancer la recherche et l’innovation dans la santé.

Retrouvez ici les programmes santé présidentielle 2017 des candidats à la primaire de droite de Novembre 2016.

 

PRESIDENTIELLE 2017 : LE PROGRAMME SANTÉ DE BENOÎT HAMON

Sa mesure phare de créer un revenu universel d’existence a fait le buzz. Mais qu’en est-il de son programme santé?

Premièrement, il propose de remettre l’assurance maladie au coeur du financement de certains soins aujourd’hui négligés, notamment les soins dentaires. De plus, il espère mettre fin aux politiques d’allégements des cotisations sociales; allégements jamais compensés par l’Etat.

Benoît Hamon pourrait également autoriser la procréation médicalement assistée (PMA) aux femmes seules et aux couples de même sexe. Cependant, il est opposé à la gestation pour autrui (GPA).

Il souhaite également se positionner en faveur de la légalisation de consommation du cannabis.  Par ailleurs, afin de réduire la consommation de tabac, le candidat préconise un renforcement des contrôles de l’interdiction de vente de cigarettes aux mineurs, et pousse à vapoter.

Le candidat veut également soutenir les hôpitaux en danger. Il propose d’améliorer les conditions de travail et de diminuer la souffrance au travail, en promettant notamment de revaloriser les rémunérations peu attractives et de lutter contre les heures supplémentaires non rémunérées.

Concernant les questions de prévention, il les a placé au coeur de son programme santé en proposant notamment le remboursement des activités sportives en prévention des maladies dites chroniques. La prévention en matière de santé est donc au coeur de son programme et il en fait son plus gros cheval de bataille en poussant l’Etat à informer le citoyen.

Par ailleurs, il veut faciliter l’installation des médecins dans les zones sous dotées. Pour cela, il veut un conventionnement conditionnel dans lequel les médecins installés en zone surdotée ne seraient pas conventionnés. Concernant les médecins libéraux, il préconise l’augmentation des exercices collectifs au sein de maison de santé pluridisciplinaire. Enfin, afin de remédier aux déserts médicaux, il propose de lier le médecin à l’hôpital.

Concernant les médicaments, il souhaite moderniser, simplifier et améliorer la transparence de l’évaluation et la fixation du prix de ces derniers.

Autre sujet évoqué au sein de son programme : le droit de mourir dans la dignité.

Retrouvez ici les programmes santé présidentielle 2017 des candidats à la primaire de gauche de Janvier 2017.

 

PRESIDENTIELLE 2017 : LE PROGRAMME SANTE D’EMMANUEL MACRON

Au sujet de la santé, ce candidat n’a pas été avare en propositions et mesures choc.

Il se présente comme étant le candidat de l’innovation technologique, de la esanté. Il veut une stratégie pluriannuelle pour l’innovation technologique et souhaite augmenter le financement de ces innovations.

Parrallèlement, le CICE (Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi) sera transformé en allégement de charges.

Considérant que notre système de santé actuel n’est « pas à jeter » mais seulement à remodeler, il propose de remplacer les cotisations assurance maladie et chômage de tous les salariés par une augmentation de la CSG (limitée à 1,7 point). Cette augmentation ne concernerait pas les retraités les plus modestes ainsi que les chômeurs.

De même, la suppression de la totalité de ces prélèvements au niveau du SMIC permettrait une diminution de 10 points sur les prélèvements du salarié concerné.

C’est ainsi qu’Emmanuel Macron souhaite préserver les boucliers, il s’engage à ne rien modifier sur la santé et ne veut rien retrancher à personne. Aucun déremboursement de soin ne serait donc à déplorer.

Par ailleurs, ce candidat souhaite obtenir, d’ici 5 ans, le remboursement à 100% les lunettes ainsi que les prothèses dentaires et auditives.

Concernant la médecine de proximité ainsi que les déserts médicaux, il souhaite doubler le nombre de maison de santé d’ici 2022. De même, la création de maisons médicales et de structures de petites urgences de proximité permettrait, selon lui, une nette diminution des déserts médicaux ainsi que de la détresse de certaines populations éloignées.

De plus, il souhaite réformer l’hôpital en décloisonnant les relations entre le public et le privé. Ceci lui permettrait également de réformer les tarifications. En effet, il souhaite le tiers payant généralisable, et non généralisé. Le 1/3 payant serait donc, selon lui, « à la main du praticien ».

 

 

PRESIDENTIELLE 2017 :LE PROGRAMME SANTE DE JEAN-LUC MELENCHON

Souvent à contre-courant des autres candidats, le programme santé de ce candidat ne fait pas exception. En effet, il souhaite un remboursement à 100% par la sécurité sociale ainsi qu’une facilitation de l’accés aux soins en remboursant mieux mais également en les rendants accessibles physiquement (multiplication des centres de santé).

Au sujet de ces centres de santé, il veut les rendre publiques avec des médecins fonctionnaires rémunérés dès leurs études. Ceci irait également dans le sens de sa volonté d’abolition du conseil de l’ordre des médecins.

Une de ces mesures phares serait de permettre aux indépendants de pouvoir quitter le RSI et de devenir affiliés au régime général.

Par ailleurs, il souhaite augmenter la prévention des maladies liées à la pollution et les pesticides, ainsi que la lutte contre les maladies liées à l’alimentation. Pour cela, ce candidat prône une éducation et une prévention dès le plus jeune âge et notamment dès l’école.

Hormi la suppression de certains personnels (notamment administratifs) ainsi que de certains lits, Monsieur Mélenchon souhaite une tarification à l’acte.

Par ailleurs, dans le but d’abolir les lobbies de certains laboratoires pharmaceutiques ainsi que la surconsommation de certains médicaments, il souhaite créer un laboratoire national financé par une nouvelle taxe.

Enfin, il voudrait légaliser et encadrer la consommation, la production et la vente de cannabis.

 

 

PRESIDENTIELLE 2017 : LE PROGRAMME SANTE DE MARINE LE PEN

A l’instar de la majorité des autres candidats, Marine Le Pen souhaite tout entreprendre afin de mettre fin aux déserts médicaux et propose donc d’instaurer un stage d’internat dans une zone désertifiée. De même, elle veut augmenter le numerus clausus afin de tenir compte de la réalité du terrain, tout en donnant aux facultés les moyens de former ces étudiants supplémentaires.

Par ailleurs, elle souhaite éviter le recours massif aux médecins étrangers et permettre le remplacement de nombreux départs à la retraite prévus.

Afin de maintenir au maximum les hôpitaux de proximité, une augmentation des effectifs de la fonction publique hospitalière. En revanche, et paradoxalement, ce candidat dit souhaiter une diminution des personnels administratifs hospitaliers.

Autre point de son programme, la lutte contre la fraude sociale. Son souhait serait de mettre un terme aux arrêts maladie de complaisance.

Cependant, la solidarité nationale devrait, selon elle, permettre un accès aux soins pour tous.

Parrallèlement, Marine Le Pen souhaite supprimer l’ AME (aide médicale d’état) qui permet aux étrangers en situation irrégulière de bénéficier d’un accès aux soins. De plus, un délai de carence de 2 ans  devrait être appliqué pour les étrangers.

Enfin, afin de lutter contre les trafics de médicaments, elle souhaite proposer la vente de médicaments à l’unité.

 

 

Vous l’aurez compris, cela ne sera pas chose aisée de faire un choix quant au programme santé le plus judicieux et réalisable pour cette présidentielle 2017. Cependant, nous espérons avoir pu vous éclairer un minimum sur certaines des mesures, qui nous semblaient importantes, de ces 5 candidats à la présidentielle 2017.

Partager l'articleShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Laisser un commentaire


Solustéo | 69 articles publiés


Espace praticien