SOLUSTEO
Solustéo, le blog participatif de l'ostéopathie

Les conseils d’un ostéopathe pour adopter la bonne posture devant son ordinateur

12 juin 2015 | 0 commentaire | Solustéo
sport_osteopathie_solusteo
Partager l'articleShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Les conseils d’un ostéopathe pour adopter la bonne posture devant son ordinateur.

De nos jours, l’ordinateur fait partie intégrante de notre vie ; il est présent au travail, à la maison et parfois même dans la rue grâce à nos chers Smartphones. Selon plusieurs études, nous sommes nombreux à les utiliser plusieurs heures par jour. Cependant, nous sommes tout aussi nombreux à ne pas savoir comment se positionner. Éviter les vices de posture souvent source de douleurs diverses et variées.

La clé : une bonne ergonomie

L’ergonomie, telle que définie dans le dictionnaire, est une science étudiant les gens face à leurs équipements, installations, outils afin de pouvoir les faire travailler en toute sécurité, de manière efficace, productive et confortable. Il en ressort donc que des soucis de santé peuvent apparaître suite à l’usage d’un ordinateur. En effet, sans les bonnes postures, nous adoptons chacun une posture différente qui nous semble confortable. Or, celle-ci est le plus souvent inadéquate et source de douleurs pouvant gêner le travail, la rentabilité, la productivité ou tout simplement le bien-être… Bien évidemment, la douleur peut ne rester que ponctuelle mais elle peut également évoluer et devenir véritablement problématique. Elle commence souvent par un inconfort ponctuel, disparaissant par la suite et n’affectant pas les activités de loisirs ni même l’efficacité au travail. Cependant, si elle n’est pas prise en charge par un ostéopathe qualifié, la douleur peut vite se transformer en gêne quotidienne au travail et même lors des activités de loisirs; à ce moment, la vie quotidienne est affectée tant dans le rendement au travail que durant les loisirs. Heureusement, lors de ces étapes les dommages sont réversibles et une séance d’ostéopathie peut vous en débarrasser. Néanmoins, si cette douleur n’est pas prise en charge, elle peut encore évoluer en douleur constante. Elle peut rendre la personne irritable, déprimée, fatiguée, incapable d’effectuer certaines activités antérieurement possibles. Il en va de soi que le travail est affecté, la vie familiale et/ou sociale également. Certains dommages peuvent persister encore longtemps amenant la personne à un probable recours aux médicaments. Afin d’éviter ces différentes étapes, un bon ostéopathe est fortement conseillé ainsi qu’une bonne ergonomie devant l’écran. Celle-ci comprend la position de la personne ainsi que de sa chaise, son bureau, sa souris, son clavier, son téléphone, son imprimante…

Choisir les bons outils

Le choix de ces outils ne doit jamais se faire à la légère, et doit être pris très au sérieux, en étudiant bien chaque caractéristique. Cependant, n’oubliez pas que la vérité pour votre voisin n’est pas forcément la votre. En effet, la hauteur du siège, son inclinaison, son soutien lombaire dépendent de la morphologie de chacun, qui diffère bien entendu dans 100% des cas. Alors même si les bases restent les mêmes (les yeux doivent être au milieu de l’écran qui se trouve en face de vous, les avant-bras posés sur le bureau formant un angle de 90° avec les bras, un tapis de souris adapté…) aucune solution miracle n’existe. Un très bon article référençant les différentes caractéristiques de base vous aidera à coup sûr : http://www.action-ergo.fr/Bureaux.html

L’échauffement comme valeur ajoutée

Ceci étant, une autre manière de limiter les effets d’une mauvaise posture est l’échauffement. Idéalement il devrait être réalisé quotidiennement. Grâce à un bon échauffement, vous préparez votre corps à l’effort (pas forcément intense mais souvent répété lors de vos activités de bureau). Comme un sportif professionnel, votre corps a besoin que vous preniez soin de lui, et pour cela, une mise en température semble incontournable. En effet, beaucoup de pathologies et notamment de TMS (troubles musculo squelettiques) surviennent dans les premières heures d’activité ; souvent par manque d’échauffement. Quelques exercices simples (que vous avez certainement tous déjà pratiquez lors d’activités physiques) peuvent facilement être mis en application. N’hésitez pas à le faire en groupe, cela rend la tâche plus ludique et moins contraignante.

En conclusion

En conclusion, parfois peu évidente à mettre en pratique, l’ergonomie au travail se démocratise grandement et les entreprises demeurent à l’écoute de la moindre amélioration de votre rendement. L’ergonomie est vraiment peu coûteuse et peut permettre à l’entreprise de vivre mieux, tant au niveau économique qu’au niveau bien-être des salariés. Pensez-y car en modifiant certains réglages, votre travail et votre santé s’en retrouveront grandement améliorés.   Toutefois, même grâce aux réglages, certaines douleurs peuvent apparaître ; dans ce cas là, n’hésitez pas à faire appel à un ostéopathe ILLICOSTEO (http://www.illicosteo.com), il est qualifié et reconnu.

Partager l'articleShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Laisser un commentaire


Solustéo | 62 articles publiés


Espace praticien