SOLUSTEO
Solustéo, le blog participatif de l'ostéopathie

Ostéopathie et bébé : what??? Mais pourquoi? Comment? Est-ce sans risque?

21 novembre 2017 | 0 commentaire | Solustéo
ostéopathie_bébé
Partager l'articleShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Ostéopathie et bébé sont deux sujets qui, à l’heure actuelle, sont souvent traités ensemble. Néanmoins, ostéopathie et bébé ne sont pas incompatibles. Bien au contraire… Cependant, vous êtes peu à le savoir et à aller consulter pour ces motifs. Bien évidemment votre position est compréhensible, et n’importe quel parent la comprend. En effet, laisser son bébé entre les mains (certes expertes) d’un ostéopathe cela n’inspire pas forcément confiance. Vous aurez certainement peur du « crac », qu’il y aille trop fort, que ce soit douloureux, etc…mais n’oubliez pas qu’avant tout un ostéopathe qualifié a suivi près de 5000 heures de formation ainsi que plus de 100 consultations. Toujours pas rassuré? Lisez la suite…

Ostéopathie et bébé : à partir de quel âge?

Que ce soit dans le ventre de sa maman, au cours de la grossesse ou encore lors de l’accouchement, le bébé subit d’énormes contraintes. En effet, au niveau de son crâne ou de l’ensemble de son corps, ces contraintes peuvent induire de nombreuses difficultés par la suite. Et ce, dès les premiers jours de sa vie. Parmi ces contraintes, vous pourrez retrouver :

  • des troubles du sommeil
  • ou des troubles de la succion
  • des coliques
  • certaines déformations du crâne
  • une inclinaison de la tête
  • ou encore des régurgitations

Nous comprenons donc aisément l’inquiétude que vous pouvez ressentir.

Pour toutes ces raisons, et parceque l’accouchement restera une des plus grandes épreuves de notre vie, chaque bébé devrait bénéficier d’une séance d‘ostéopathie en prévention. En travaillant sur l’ensemble du corps de votre enfant, et en réalisant un examen attentif de ce dernier, l’ostéopathe va permettre de libérer certaines tensions. Il aura une action sur :

  • le crâne
  • la colonne vertébrale
  • le bassin
  • les membres inférieurs et supérieurs
  • l’abdomen
  • ainsi que la sphère oro-maxillo-faciale, à savoir tout ce qui concerne la face et la sphère buccale.

Les manipulations du thérapeute seront douces, calmes et toujours à l’écoute de votre enfant.

De ce fait, une consultation ostéopathique pour votre enfant peut se faire à tout âge.

 

Concrétement, quand faut-il consulter?

Vous l’aurez compris, idéalement, il faudrait consulter dès la naissance. D’ailleurs nombre de maternité proposent le passage d’un ostéopathe dans votre chambre dès le lendemain de l’accouchement. Cependant, certains évènements vous améneront à consulter à coup sûr :

  • lors d’un accouchement sous péridurale
  • en cas de grossesse géméllaire
  • quand le travail a été trop long (plus de huit heures) mais aussi trop court (moins de deux heures)
  • si la présentation de votre enfant s’est faite par la siège, ou la face
  • après une forte traction sur la tête ou l’emploi de forceps/ventouse/césarienne…
  • quand le cordon s’est enroulé autour du cou
  • si l’expulsion de votre enfant a nécessité une forte pression sur l’abdomen de la maman
  • en cas de réanimation, même légère, de votre bébé…

Cette liste n’est pas exhaustive mais beaucoup se reconnaîtront dans ces cas. Alors n’hésitez plus. Par ailleurs, les principaux symptômes pouvant vous faire consulter seront ceux que VOUS remarquerez. Non, pas le médecin, l’infirmière, un(e) ami(e), un parent…VOUS ! Car qui mieux que vous ne connaît votre enfant? Et oui, personne! Alors faites vous confiance et observez votre bébé. Voici une nouvelle liste (non exhaustive) répertoriant les cas dans lesquels il serait bon de consulter:

  • bébé dort peu
  • il/elle pleure tout le temps
  • votre bébé est tendu, crispé
  • il régurgite
  • votre nourrisson ne digère pas et est très agité
  • il/elle se cambre en arrière (lors de la têtée ou lorsqu’il est dans les bras)
  • bébé met beaucoup de temps à têter
  • l’usure des cheveux à l’arrière de sa tête est asymétrique…

Quels types de manipulations sont exécutées dans des séances  » ostéopathie et bébé  » ?

Les manipulations varieront en fonction des maux dont souffrent votre bébé. Cependant, aucune manipulation ne sera brusque.

  • Les jours suivants l’accouchement : par des manipulations effectuées en douceur, l’ostéopathe rééquilibrera les tensions entre les muscles et les os. Comme dit précédemment, certaines maternités proposent systématiquement ce type de consultation. La plupart des manipualtions ces jours-ci seront essentiellement tournées vers le crâneâ de votre enfant. Parfois cela peut permettre à un enfant naît via césarienne de « revivre » l’accouchement et le passage.
  • Lors de déformations du crâneles manipulations seront similaires à celles précisées auparavant. C’est-à-dire : douces, calmes, visant à rééquilibrer les tensions…Par ailleurs, ces déformations sont sans gravité et se résorbent généralement toutes seules. Néanmoins, elles peuvent provoquer une gêne chez le nourrisson. Les nuits peuvent en être perturbées. Plus vite votre enfant bénéficie de quelques séances d’ostéopathie crânienne, mieux il se portera.
  • Lorsque votre bébé pleure tout le temps : le thérapeute exercera des tractions très douces sous l’occiput, comme pour séparer la base du crâne et les premières vertèbres et assouplir les tissus. Après plusieurs séances d’ostéopathie, l’enfant cesse de pleurer et retrouve un sommeil normal. Parfois, le problème peut venir de dysfonctions au niveau viscéral. A ce moment la séance aura lieu en grande majorité au niveau de l’abdomen de votre enfant.
  • Lorsque votre bébé se cambre en arrière lors de la têtée ou quand vous le tenez: l‘ accouchement entraîne parfois, au niveau cervical, des déformations non visibles à l’œil nu. Il ne faut pas oublier que, lors de sa sortie, le bébé fait une rotation avec la nuque. Seul un thérapeute sera capable de le diagnostiquer et d’intervenir.
  • Lors d’une mauvaise position de la tête : que ce soit un torticolis congénital, une plagiocéphalie ou une légère malposition de certaines vertèbres cervicales l’ostéopathe pourra intervenir à l’instar des autres « pathologies ».
  • Plus tard :  lors de l’acquisition de la marche ou encore lors de poussées dentaires les séances ostéopathiques sont également extrêmement bénéfiques.

Les différentes manipulations exercées lors de ces problématiques rencontrées sont donc toutes douces, calmes, non brutales et réalisées en fonction du ressenti de votre bébé.

 

Au final, consulter un ostéopathe spécialisé dans les traitements pédiatriques sera un plus. Cependant, des séances d’ostéopathie pour votre nourisson sont presque primordiales et votre enfant vous remerciera. ET puis, n’oubliez pas : vos nuits n’en seront que plus longues, calmes et non interrompues…bref, le rêve !

En somme, ostéopathie et bébé ce n’est pas UNE solution mais c’est LA solution 😉

Partager l'articleShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Laisser un commentaire


Solustéo | 69 articles publiés


Espace praticien