SOLUSTEO
Solustéo, le blog participatif de l'ostéopathie

Nouvelle discipline en vogue : L’ ESPORT. Quelle place pour l’ostéopathie?

6 septembre 2017 | 0 commentaire | Solustéo
esport_ostéopathie
Partager l'articleShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Depuis plusieurs années les jeux vidéos sont de plus en plus pratiqués et exposés. Aujourd’hui un nouveau métier/sport est né. L’ esport ou e-sport ! En effet, dorénavant c’est une profession à part entière comme peut l’être le football…Les esportifs peuvent être considérés comme des sportifs de haut niveau. Bien évidemment, comme toute pratique réalisée à outrance, l’ esport amène son lot de pathologies et/ou de « blessures ». L’ostéopathie peut-elle venir en aide à ces sportifs électroniques ?

 

L’ esport, c’est quoi au fait ?

Le sport électronique ou esport est une nouvelle pratique réalisée sur internet. La pratique d’un jeu vidéo, seul ou en équipe, à l’aide d’une console de jeu ou un ordinateur accompagnée d’une connexion internet représente l’ esport. Bien qu’internet et les jeux vidéos aient vu le jour bien plus tôt, ce n’est qu’à la fin des années 1980 que l’ esport vit le jour. Les meilleurs acteurs d’ esport se regroupent et s’affrontent lors de plusieurs tournois. L’ Electronic Sports World CUp, la Major League Gaming, la Cyberathlete Professional League ou l’Evolution Championship Series en font partie.

Ces tournois d’ esport ainsi que leurs participants sont rémunérés grâce au sponsors ainsi qu’aux retombées de la diffusion en streaming ou encore à la télé (comme en Corée du Nord).

Les joueurs de esport professionnels gagnent beaucoup d’argent grâce aux différents tournois disputés aux quatre coins du globe. Les victoires contribuent aux gains mais également la réputation du joueur vis-à-vis des différents sponsors. A l’instar des joueurs de football, de rugby, d’handball, de basketball, les esportifs professionnels gagnent leur vie en jouant.

Bien évidemment l’ esport ne correspond pas aux standards d’hygiène de vie convenant pour des sportifs. Cependant, certains jeux considérés comme rentables nécessitent (pour leurs pratiquants) une assiduité ainsi qu’un entraînement régulier voire quotidien. Si vous prenez l’exemple des échecs voire du poker, on peut y retrouver certaines similitudes dans le développement des compétences personnelles.

En pratiquant l’ esport, les professionnels nécessitent le développement de certaines compétences comme :

  • L’acuité visuelle
  • Les réflexes
  • La réflexion
  • La stratégie
  • Le management
  • La patience
  • La dextérité
  • L’esprit d’équipe
  • La précision…

Les dérives de l’ esport

Bien évidemment, qui dit sport de haut niveau et compétition dit dopage. Malheureusement, dans le esport également on retrouve ce fléau. En effet, les joueurs peuvent être amenés à se doper afin de lutter contre la fatigue, pour augmenter leurs réflexes, leur concentration…

De ce fait, certaines pathologies peuvent voir le jour. Néanmoins, la pratique durant plusieurs heures par jour de jeux vidéos va également contribuée au développement de pathologies.

L’ostéopathie au secours des esportifs

Comme nous venons de le découvrir, le sport électronique est bel et bien considéré comme un sport. Le sport est souvent synonyme de blessures. Les esportifs ne font alors pas figure d’exception. Bien évidemment le dopage suscité amène certaines pathologies. Cependant, différents types de dopage et de produits peuvent être pris et donc autant de pathologies différentes ; c’est pourquoi nous évoquerons cela lors d’un article ultérieur.

Depuis le temps que vous nous lisez, vous vous doutez bien de la cause de la plupart de ces pathologies. Hormis le stress, les déficiences visuelles…l’ergonomie du poste de jeu reste la cause majeure des désagréments physiques du esportif.

L’ergonomie principale responsable

En effet, sans les bonnes postures, nous adoptons chacun une posture différente qui nous semble confortable. Or, celle-ci est le plus souvent inadéquate et source de douleurs pouvant gêner le concentration, la rentabilité, l’efficacité, la précision… Bien évidemment, la douleur peut ne rester que ponctuelle mais elle peut également évoluer et devenir véritablement problématique. C’est ainsi que si elle n’est pas prise en charge par un ostéopathe qualifié, la douleur peut vite se transformer en gêne quotidienne. Heureusement, lors de ces étapes les dommages sont réversibles et une séance d’ostéopathie peut vous en débarrasser.


Afin de ne pas vous prendre tout votre temps libre, nous ne développerons pas toutes les pathologies et les techniques utilisées par l’ostéopathe. Pour cela rendez-vous sur solusteo.com, vous y trouverez forcément votre bonheur.


Pour les esportifs qui veulent des conseils sur leur posture devant l’ordinateur, rendez-vous ici : http://solusteo.com/posture_ordinateur_osteopathie/


L’échauffement bénéfique

Ceci étant, une autre manière de limiter les effets d’une mauvaise posture est l’échauffement. Idéalement il devrait être réalisé quotidiennement. Grâce à un bon échauffement, vous préparez votre corps à l’effort (pas forcément intense mais souvent répété lors de vos activités de bureau). Comme un sportif professionnel, votre corps a besoin que vous preniez soin de lui, et pour cela, une mise en température semble incontournable. En effet, beaucoup de pathologies et notamment de TMS (troubles musculo squelettiques) surviennent dans les premières heures d’activité ; souvent par manque d’échauffement. Quelques exercices simples (que vous avez certainement tous déjà pratiquez lors d’activités physiques) peuvent facilement être mis en application. N’hésitez pas à le faire en groupe, cela rend la tâche plus ludique et moins contraignante. De plus, dans le esport, les principaux tournois se jouent en équipe donc profitez-en pour vous échauffer ensemble.

L’ostéopathie à quel moment?

Fort heureusement pour vous les esportifs l’ostéopathie peut intervenir en curatif, c’est-à-dire une fois que la pathologie ou la gêne apparaît, mais également en préventif, c’est-à-dire avant toute manifestation de douleur ou gêne. Dans l’idéal, et à l’instar des autres sportifs de haut niveau (footballeurs…) 1 séance de présaison, 1 séance durant la trêve et 1 séance vers la fin de saison sont autant de chance de prévenir la blessure. Si toutefois une blessure survenait l’ostéopathie aura également un rôle prépondérant à jouer en parallèle avec les professions médicales et/ou paramédicales de votre staff.

Au final

Au final, l’ esport est maintenant considéré comme une pratique sportive à part entière. Les joueurs sont, pour certains, de vrais professionnels connaissant la victoire, la gloire, les belles rémunérations mais également le sponsoring, les transferts…Pour tout cela, l’ esport se rapproche de tout sport ayant une activité physique mais également un intérêt certain pour le public. Il en découle, bien entendu, un entraînement régulier avec des postures prolongées et donc des blessures ou douleurs. L’ostéopathie a donc sa place dans le esport. A l’instar des staffs médicaux dans les différents clubs, le esport ne devrait pas faire figure d’exception.

 

Alors sportifs ou esportifs n’hésitez plus à prendre rendez-vous chez un ostéopathe qualifié, certifié et compétent, bref l’ostéopathe qu’il vous faut sur illicosteo.com .

Partager l'articleShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Laisser un commentaire


Solustéo | 67 articles publiés


Espace praticien