SOLUSTEO
Solustéo, le blog participatif de l'ostéopathie

Médecine moderne et ostéopathie au 21ème siècle

27 février 2017 | 0 commentaire | Solustéo
médecine_moderne_ostéopathie
Partager l'articleShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Médecine moderne, démocratisation du Bio, émancipation des courants « vegan », soin et respect du corps, volonté de réduire notre consommation d’antibiotiques, anti-douleurs et autres anti-inflammatoires, nous sommes à l’aube d’une révolution dans la façon de traiter nos maux.

Solusteo, le 1er blog participatif de l’ ostéopathie, s’est penché sur ce sujet sociétal en cherchant à comprendre pourquoi l’ ostéopathie fera partie de la médecine moderne incontournable au 21 ème siècle.

Un changement de mœurs profond

Le début du 21 ème siècle a été marqué par une profonde prise de conscience des peuples. Notamment et en particulier dans l’hémisphère Nord, où l’importance du bien-être, du bio et de l’alimentation saine deviennent des sujets prioritaires. A l’instar du respect de la planète et plus généralement de l’importance de bien respecter et traiter son propre corps, qui le sont tout autant. Le bio, les produits frais et non transformés, les cosmétiques sans additifs, font aujourd’hui partie intégrante de nos habitudes de consommation et la tendance ne cesse d’augmenter.

En parallèle de cette prise de conscience des populations, les différents gouvernements dont notamment la France, sont confrontés à un enjeu absolument majeur et stratégique pour l’avenir du pays : comment réformer un système de santé à la dérive et ultra déficitaire ?

Parmi les enjeux fondamentaux auxquels nous sommes confrontés, la réduction du coût de la santé et de la consommation des médicaments doivent nécessairement passer par un changement radical et profond dans notre façon de « consommer » la médecine et de traiter les maux.

Les premiers signes du changement

Culturellement en France, au moindre « ongle incarné », l’on passe par la case médecin généraliste, puis parfois un spécialiste, puis une pharmacie, en ingurgitant des quantités astronomiques (et records dans le monde) de substances chimiques, de molécules de synthèse ou reconstituées pour nous soigner. L’ensemble de cette chaîne était jusqu’à encore récemment, entièrement pris en charge par la sécurité sociale. Résultat : un trou aussi énorme qu’aberrant : 390 milliards d’euros que bien évidemment, la France n’a plus les moyens de digérer. Par ailleurs, les premières mesures prises tout récemment et qui visent à désengager la sécurité sociale vers les mutuelles privées sont un premier pas encourageant pour tâcher de retrouver un semblant d’équilibre. Cependant cette réforme va devoir passer par un changement radical dans notre façon de faire appel à la médecine.

L’ ostéopathie au cœur de la médecine moderne

La médecine moderne telle que nous la voyons n’est pas bardée d’électronique, de scanners et de molécules de synthèse autonomes…. Au contraire. La médecine moderne nous ramène aux fondamentaux de la mécanique du corps, à l’essence même de ce qui nous compose et nous fait vivre et marcher.

L’ ostéopathie était jusque là souvent utilisée pour répondre à un mal ou un dérèglement mécanique. Demain, l’ ostéopathie sera utilisée et pratiquée comme médecine préventive. Saine, naturelle, et en harmonie avec le corps, la pratique de l’ ostéopathie a vu son nombre d’adeptes augmenter sans discontinuer depuis plus de 10 ans. Il nous semble évident que le mouvement, en phase avec les prises de conscience évoquées ci-dessous, ne vas pas cesser. L’ ostéopathie a donc toute sa place dans la médecine moderne du 21 ème siècle. Les consultations ostéopathiques à titre préventif vont se multiplier car un corps bien entretenu et bien équilibré est un corps plus sain donc moins fragile. De surcroît, l’ ostéopathe est un consultant de premier rang ; c’est-à-dire qu’il ne nécessite pas de prescription médicale afin de prodiguer ses soins.

Le rôle des mutuelles

Avec le désengagement des services publics au profit des organismes de mutuelles privés, les enjeux d’économies et de logique de rentabilité sont évidemment omniprésents. Cela va de soi que les mutuelles vont à tout prix chercher à réduire le coût de la santé et surtout à réduire la consommation de médicaments. L’ ostéopathie s’inscrit donc parfaitement dans cette logique : naturelle, non intrusive, et surtout non consommatrice du moindre médicament, l’ ostéopathie permet, nous le savons, bien entendu de soigner de très nombreux maux du corps, mais également et surtout de les anticiper et donc de les éviter.

Manger 5 fruits et légumes / jour et consultez votre ostéopathe 2 fois / an

« mangez 5 fruits et légumes / jour » est le slogan d’une campagne que nous connaissons tous, lancée par le gouvernement en 2007 afin de sensibiliser les français à l’importance de l’alimentation pour le corps. La startup française illicosteo (www.illicosteo.com) fait partie de ceux qui veulent amener l’ostéopathie au 1 er rang des pratiques médicales préventives et naturelles, dans l’intérêt de tous. Ainsi demain, nous pourrions lire, voir ou entendre un message du type « mangez 5 fruits et légumes / jour et consultez votre ostéo au moins 2 fois/an ».

 

Avec les changements de mentalité, et nos besoins urgents de réforme de notre système de sécurité sociale et de santé, l’ ostéopathie s’inscrit donc parfaitement dans le paysage nouveau, qui est en train de se dessiner, de ce que va être la médecine moderne en France demain. Une médecine réflective, moins consommatrice de médicaments et davantage de manipulation et de mise en harmonie avec son corps.

Afin d’étayer ces propos et de mieux comprendre tous les enjeux de cette médecine moderne, voici une vidéo du dernier « check-up santé » du 25/02.

Partager l'articleShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Laisser un commentaire


Solustéo | 65 articles publiés


Espace praticien