SOLUSTEO
Solustéo, le blog participatif de l'ostéopathie

Le diaphragme responsable de votre mal de dos?

9 juin 2017 | 0 commentaire | Solustéo
respiration_diphragme_mal de dos
Partager l'articleShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Le diaphragme responsable de votre mal de dos? Vous pouvez avoir un mal de dos parce-que vous respirez mal? Et bien oui, le diaphragme peut être responsable de blocages ou de problèmes de posture.

Qu’est-ce que le diaphragme?

En anatomie, le mot « diaphragme » désigne un matériau ou tissu mince en forme de feuille provoquant une cloison, une séparation entre deux régions. Cependant, lorsqu’on parle du «diaphragme», on fait plus particulièrement référence au feuillet de muscle interne qui tapisse le thorax. C’est en fait une structure musculaire en forme de dôme séparant les cavités thoracique (contenant coeur et poumons) et abdominale (contenant les viscères ou organes digestifs). Il forme le plancher de la cavité thoracique et le toit de la cavité abdominale. Il forme un centre tendineux d’où irradient des fibres musculaires allant jusqu’au sternum, aux côtes inférieures ainsi qu’à la colonne vertébrale (il se termine par des « piliers » sur les vertèbres lombaires).

Quel est son rôle?

Le diaphragme thoracique est le principal muscle inspirateur. Il est donc impliqué dans la fonction importante qu’est la respiration. Quand le diaphragme est relâché, il est en forme de dôme et son centre tendineux se situe au niveau de la 8ème vertèbre thoracique. Lors de sa contraction, les fibres musculaires se raccourcissent et le centre tendineux s’abaisse à un niveau inférieur. Ceci allonge la cavité thoracique créant une pression négative permettant à l’air de rentrer dans les poumons. En effet, l’air se déplaçant des zones de haute pression vers les zones de basse pression, l’air est ainsi aspiré dans les poumons. Ensuite, lorsque ce dernier se détend, il revient à sa forme de dôme. Le volume d’air dans les poumons est alors réduit par l’augmentation de pression à l’intérieur de ceux-ci. En effet, l’air se déplaçant des zones de hautes pressions vers les zones de basses pressions, l’air est expulsé. Le diaphragme thoracique est un muscle sous contrôle volontaire et involontaire. Cela signifie que dans un cas, nous pouvons retenir volontairement notre souffle, en empêchant le mouvement de l’air, ou prendre une respiration anormalement grande. Cependant, une fois endormi, notre subconscient continuera à doucement contracter et relâcher le diaphragme, contribuant ainsi à la respiration. La vidéo suivante reflète ceci en image…

Qu’en est-il de son rôle postural?

Lorsqu’on parle du tronc et notamment d’abdomen, on pense en premier lieu aux abdominaux. Bien que ce muscle soit d’une importance capitale, il est loin d’être seul parmi les muscles du tronc. Il existe de nombreux muscles dans l’abdomen qui travaillent tous à l’unisson pour assurer le contrôle et la stabilité de la colonne vertébrale. Plusieurs de ces muscles travaillent donc ensemble et sont comme « entremêlés ».  Au final, ils assurent un bon maintien postural agissant tel un caisson/un corset soutenant la colonne vertébrale. Cependant, lorsqu’on évoque la stabilité du tronc ou la posture on néglige trop souvent le diaphragme, qui pourtant fait partie intégrante des muscles du tronc. En règle générale, il est admis que la posture peut influencer sur l’efficacité de la respiration; mais il paraît évident que l’inverse est également vrai. Les différents types de respiration peuvent influencer la posture. En effet, outre ses insertions sternales et costales, ses insertions lombaires peuvent grandement être responsables de votre mal de dos. Un diaphragme peu efficace ou un diaphragme trop spasmé peut donc engendrer des dysfonctions à ce niveau là. Bien évidemment, il est rare que le diaphragme soit seul responsable de votre problème de dos. Le plus souvent d’ailleurs, c’est un combiné de plusieurs évènements ou dysfonctions qui le sont.

Comment le déceler?

Il existe des tests et des évaluations simples qui permettent d’identifier si la respiration ou la dysfonction de votre diaphragme peut être responsable de votre mal de dos. Les ostéopathes peuvent aider à identifier ces changements.

Partager l'articleShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Laisser un commentaire


Solustéo | 59 articles publiés


Espace praticien