SOLUSTEO
Solustéo, le blog participatif de l'ostéopathie

Zoom sur le CROSSFIT : bonne ou mauvaise idée?

3 juillet 2017 | 0 commentaire | Solustéo
crossfit_bon_mauvais_santé
Partager l'articleShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn

De plus en plus pratiqué, le crossfit fait des émules sur tous les continents. A l’heure des corps sveltes, musclés, athlétiques, le crossfit a une place de choix. Les salles se sont multipliées, et donc les coachs aussi. Cependant, certains accusent le crossfit de provoquer plus de blessures. Qu’en est-il vraiment? Zoom sur cette pratique tant adorée…

 

Origine du crossfit

Le crossfit est une méthode de conditionnement physique. Il combine plusieurs pratiques dont :

  • la force athlétique
  • la gymnastique
  • l’haltérophilie
  • un mix des sports d’endurance.

L’origine du nom crossfit vient de cross, qui signifie croisé, et du diminutif de fitness (fit). Littéralement c’est donc un entraînement croisé. En effet, il combine différentes activités, déjà existantes, lors d’une seule et même séance. Lors d’un entraînement vous pouvez donc courir, sauter, ramer, ramper, grimper, soulever, pousser, taper. Certains mouvements tirés de l’haltérophilie vous amènent à soulever des poids/haltères, sacs, ballons lestés…

Principe et fonctionnement du crossfit

Le fonctionnement du crossfit s’articule autour d’une dizaine de compétences parmi lesquelles :

  • la force
  • la souplesse
  • la puissance
  • la vitesse
  • l’endurance musculaire
  • la capacité cardio-respiratoire
  • l’agilité
  • l’équilibre…

Donc, le crossfit vous permet de travailler vos muscles et votre corps selon différentes filières métaboliques. La variété des entraînements combinée à des mouvements globaux, polyarticulaires à haute intensité fait de cette discipline la nouvelle égérie des sportifs.

L’entraînement se pratique autour de WOD (Work Of the Day). Vous l’aurez compris, chaque jour, après une séance d’échauffement, les exercices et les groupes musculaires sollicités changent. Cependant, au sein d’une même séance il vous sera demandé de travailler des mouvements de gymnastique, d’autres d’haltérophilie tout en travaillant votre cardio.

Généralement, 2 types de rythmes de travail sont appliqués :

  • Sur 4 jours : 3 jours de sport + 1 jour de repos
  • Sur 7 jours : 5 de sport + 2 de repos.

Néanmoins, une multitude de formats d’entraînement / de séances / d’exercices existent.

Et sinon, le crossfit : bonne ou mauvaise idée?

De prime abord, le crossfit semble être une discipline aux multiples bienfaits. Qu’en est-il vraiment? Outre la sculpture de votre corps, existe t-il un réel intérêt? N’y a t-il pas de danger à pratiquer ce genre de sport?

Les militants : 

Un éminent médecin, le Dr Tony Webster, dit du crossfit que si il est utilisé de façon raisonnable et sécurisée vous pouvez y trouver des avantages.

« Il est certain de dire qu’un programme tel que le crossfit réalisé 3 à 5 fois par semaine peut certainement apporter une dose hebdomadaire d’exercices aérobies pouvant aisément satisfaire aux recommandations actuelles de santé publique. (…) Utilisé de façon raisonnable et sécurisée, je pense que le crossfit n’a pas seulement le potentiel de changer la vie des gens mais aussi de changer en bien l’industrie du fitness. »

En outre, beaucoup de magasines spécialisés dans le fitness et la santé écrivent que le crossfit serait un excellent moyen d’augmenter votre puissance et votre forme physique. Le côté complet et varié dans un minimum de temps de ce sport semble, de plus, bien plus attrayant que de s’enfermer durant 60 à 120 minutes dans une salle. L’aspect ludique étant également cité.

Les détracteurs :

Cependant, un soldat de la Marine Américaine a gagné un procès et reçu plusieurs centaines de dollars après s’être blessé lors d’entraînements de crossfit. Parallèlement, le Dr Stuart McGill, un spécialiste de biomécanique de la colonne, dit que le risque de blessures dans certains mouvements ou entraînements de crossfit serait supérieur aux éventuels avantages. L’étude Hamill publiée dans le JSCR conclut que le principe du Crossfit, qui repose sur la manipulation de poids associée à des mouvements balistiques, peut-être très fatigants et dangereux pour les articulations. En effet, effectuer des séries répétées avec des charges tout en effectuant des mouvements peut fatiguer le sportif et provoquer de graves inflammations des tendons à court terme.

Conclusion

Le principe même du crossfit présente de nombreux avantages physiques. Cependant, concernant votre santé il pourrait être délétère. Pour cela, nous vous conseillons de vous faire encadrer par un coach possédant les diplômes et les certifications Crossfit (certification auprès de l’institut national américain des standards). De plus, soyez raisonnables et exécutez les mouvements de manière sécurisée. Surtout, soyez raisonnable et n’imitez pas le voisin qui a 3 mois d’entraînement de plus que vous. Adaptez vos charges et écoutez votre corps.

Si toutefois, une blessure survenait, trouvez l’ostéopathe qualifié et sélectionné pour vous sur illicosteo.com .

 

Partager l'articleShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Laisser un commentaire


Solustéo | 62 articles publiés


Espace praticien