SOLUSTEO
Solustéo, le blog participatif de l'ostéopathie

5 clés pour réussir son installation: 2/ Savoir-Faire & Faire-Savoir

8 décembre 2016 | 0 commentaire | Damien Grison
réussir_installation
Partager l'articleShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Comme vous l’avez compris lors de notre précédent article sur l’installation, réussir son installation n’est pas chose aisée. En effet, après le choix de l’emplacement qui est primordial afin de réussir le démarrage de son activité, faire savoir que vous êtes là est tout aussi important. Bien entendu, votre savoir-faire (tant au niveau technique que votre qualité relationnelle) sera un de vos meilleurs atouts! Mais pour réussir, ça ne suffira pas…


Réussir son installation : Savoir Faire & Faire Savoir

Attention, cette étape est fondamentale! Il faudrait même dire Faire Savoir avant de parler du Savoir Faire…

Vous avez franchi l’étape précédente et créé votre cabinet. Il faut maintenant vous faire connaître!
Paradoxalement, ce ne sont pas vos compétences qui feront la différence au début. Si personne ne vous voit ou ne vous connait vous n’aurez que peu d’occasions de faire vos preuves. Je suis bien triste d’écrire ça, pourtant c’est le cas.

Par contre n’oubliez surtout pas cette phrase:
Vous n’avez qu’une seule chance de faire une bonne première impression!

(Je ne développerai pas l’extrême importance d’être professionnel, efficace et de répondre à la demande du patient.)

 

Pour en revenir au FAIRE-SAVOIR.

Il faut que vous marquiez les esprits. Commencez par vous présenter auprès des Professionnels de Santé, vous pouvez éventuellement les inviter autour d’une « Inauguration ». Même si vous vous heurtez à des refus, vous aurez au moins le mérite d’en avoir fait la démarche. On ne pourra pas vous le rapprocher!

Rencontrez les lieux et commerces incontournables, Pharmacies, Cafés, Maisons de la Presse, Salon de coiffure etc… Mais surtout si vous laissez vos cartes de visite, de grâce, ne les laissez pas finir a coté de celles du jardinier, toiletteur pour chien ou de la cartomancienne du coin! Je respecte ces professions, là n’est pas la question, mais l’association d’idée ne vous servira pas forcément.

Enfin, n’oubliez pas de vous présenter auprès de vos confrères et consoeurs!!! Je dirais même que c’est essentiel. Là aussi, vous n’aurez pas forcément de réponse, mais le jour où il ou elle aura besoin de vous, il vous choisira car vous aurez fait l’effort.
Dans le cas contraire, vous ne laisserez dans les esprits que cette réflexion:
« Je ne le connais pas, je ne savais même pas qu’il y avait un ostéopathe installé ici… »

 

Construire et pérenniser la qualité de sa réputation est un travail de tous les jours. Même après plusieurs années d’exercice.
Ça se travaille, ça s’entretien, ça se mérite!

Utilisation des médias

Aujourd’hui les outils médiatiques sont nombreux. À l’ère du digital et grâce à internet, l’information circule très vite. Mais attention, une information, mal guidée n’arrivera jamais à l’oreille ou plutôt à la vue de l’intéressé:
« Trop d’information tue l’information! »
Il faut apprendre à cibler son auditoire, lui distiller de l’info pertinente. Et tout cela sans la noyer dans la masse.

Nous sommes tous harcelés de SMS, Courriels, Appels Téléphoniques, encore quelques Fax (oui ca existe encore, en revanche le minitel a bel et bien disparu…). Tous ces médias vous abreuvant de publicités diverses et variées. Alors faites en sorte de ne pas vous retrouver dans la boite: SPAM! synonyme de: POUBELLE…

Evitez également les offres promotionnelles alléchantes que proposent certains sites dont je ne ferai pas la publicité ici. Mais sachez que si vous bradez le montant de vos prestations, vous bradez indirectement vos compétences et réduisez votre « savoir-faire » à un ersatz d’Ostéopathie Discount… Soyez fier de votre profession, digne d’être ostéopathe et votre réputation sera à la hauteur de vos longues années d’études et de la qualité de votre pratique!

Ne négligez pas les supports classiques, PQR:
Vous avez le droit à une parution dans le quotidien local lors de la création ou le transfert de votre cabinet. Rapprochez vous de votre Mairie, elle distribue parfois un journal local dans lequel vous pouvez faire parler de vous.

Ecrivez et publiez des articles, organisez des rencontres interprofessionnelles autour de thèmes généraux… Bref, plus vous vous impliquerez au niveau local et meilleurs seront les retours.

Réseaux de professionnels

Je vous conseille également de vous rapprocher des clubs sportifs situés dans votre commune avec lesquels vous pouvez mettre en place des partenariats. Prenez contact avec les associations régionales d’ostéopathes ou autres professionnels de santé qui pourraient vous accepter.

Des associations comme EHEO – Enfants Handicapés Espoir Ostéopathique ont besoin d’ostéopathes. Vous investir à ce niveau vous permettra de travailler et d’entretenir votre pratique, également de rencontrer vos confrères « régionaux ».

 

CONCLUSION

Vous aurez compris je l’espère, pour pouvoir faire vos preuves vous n’aurez d’autre choix que de vous faire connaître!
Ne négligez surtout pas cette étape, elle fait partie d’un long processus dont vous n’aurez pas les retours de suite.

Chaque petite pierre que vous rajouterez régulièrement à l’édifice finira par vous bâtir une réputation stable et solde!

Partager l'articleShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Laisser un commentaire


Damien Grison | 4 articles publiés


Espace praticien